PREVIEW - La Reine des Neiges, le Disney de Noël

Publié le 6 Novembre 2013

http://img.over-blog.com/480x640/0/47/60/48/Blog/2013/reine.jpg

Résumé : Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel…  En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf , braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas pour sauver le royaume de son éternel hiver... Anna et Kristoff vont devoir rivaliser de courage et d’inventivité pour survivre et sauver le royaume du chaos...

C'est désormais devenu une habitude : chaque fin d'année (ou presque) s'accompagne de la sortie d'un film d'animation des studios Disney couramment appelé "Disney de Noël". Le plus récent n'est d'autre que Les Mondes de Ralph, sorti en décembre dernier. 2013 n'échappera pas à cette tradition et le "Disney de Noël" n'aura jamais aussi bien porté son titre, étant donné son ambiance hivernale. Apprêtez-vous à découvrir La Reine des Neiges, le 53ème grand film d'animation Disney, en salles le 4 décembre 2013.

http://idata.over-blog.com/0/47/60/48/Blog/2013/frozen1.jpg

A l'origine de La Reine des Neiges, on trouve un conte du danois Hans Christian Andersen publié en 1844. Il s'agit de l'une de ses oeuvres les plus longues, mais aussi de l'une des plus connues, le conte ayant été fréquemment repris pour des albums pour enfants et adapté sous diverses formes, que ce soit sur scène ou à l'écran. Découpé en sept parties, La Reine des Neiges (Snedronningen en version originale) relate l'histoire d'une jeune fille, Gerda, qui va partir à la recherche de son ami, Kay, disparu mystérieusement après qu'un fragment de miroir magique ait altéré sa vision du monde. Lors de son périple, Gerda va rencontrer de nombreux personnages - brigands, magiciennes, animaux parlants... - et affronter diverses épreuves qui la conduiront tout droit jusqu'au château de glace de la Reine des Neiges, où est retenu le pauvre Kay.

Entre Disney et les contes traditionnels, c'est une longue histoire d'amour qui dure encore aujourd'hui. Le premier film d'animation des studios - Blanche-Neige et les Sept Nains, sorti en 1937 - s'inspirait déjà d'un conte, publié au début du XIXe siècle par les célèbres frères Grimm, et depuis, de nombreuses autres adaptations ont suivi : Cendrillon des mêmes frères Grimm, La Belle au bois dormant de Charles Perrault, ou encore La Belle et la Bête de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, dans lesquels le personnage féminin de l'histoire tient toujours une place centrale. Ces films figurent aujourd'hui parmi les grands classiques du cinéma d'animation et ont redéfini notre approche aux contes de fées. La Reine des Neiges s'inscrit dans la suite logique de cette prestigieuse liste.

http://idata.over-blog.com/0/47/60/48/Blog/2013/frozen3.jpg

Mais le processus d'adaptation ne s'est pas fait sans peine et La Reine des Neiges a longtemps été un projet perdu dans les méandres de la pré-production. Annoncé pour la première fois en 2002, sous l'égide de l'animateur Glen Keane, le film devait être réalisé en animation traditionnelle. Après être passé entre les mains de plusieurs équipes, le projet a été totalement annulé en 2010 avant de renaître de ses cendres l'année suivante, sous le titre Frozen. Cette fois, c'est la 3D qui a été envisagée en raison des possibilités bien plus spectaculaires en matière d'animation que cette technologie peut offrir. Ce projet est celui qui s'est concrétisé et que nous allons pouvoir découvrir à l'écran.

A sa tête, on trouve deux réalisateurs : Chris Buck & Jennifer Lee. Le premier est bien connu des fans de l'univers Disney. Chris Buck a travaillé au sein de département animation de nombreux grands classiques des studios tels Rox et Rouky, La Petite Sirène et Pocahontas, avant de co-réaliser avec Kevin Lima le film Tarzan sorti en 1999. Un vrai vétéran de l'équipe Disney. Tout le contraire de sa partenaire Jennifer Lee qui a rejoint la bande de Mickey Mouse il y a seulement quelques années, en 2011 plus précisement. Elle a contribué au script des Mondes de Ralph et a ensuite été appelée par le producteur Peter Del Vecho (La princesse et la grenouille, Winnie l'Ourson) qui la souhaitait à l'écriture et à la réalisation de La Reine des Neiges. Une progression rapide pour une artiste qui a réussi à se faire une place de premier choix. Jennifer Lee est la première femme à la réalisation d'un film d'animation Disney.

http://idata.over-blog.com/0/47/60/48/Blog/2013/frozen2.jpg

Si les premiers projets concernant l'adaptation de La Reine des Neiges chez Disney n'ont pas vu le jour, c'est en grande partie en raison de problèmes concernant l'histoire. Les scénaristes ne parvenaient pas à trouver la bonne approche pour faire du conte de Hans Christian Andersen le classique Disney qu'ils voulaient montrer à l'écran. Certaines réticences concernaient le manque d'identification aux personnages, notamment celui de la Reine des Neige. Jennifer Lee et Shane Morris (un inconnu au bataillon jusqu'à aujourd'hui) ont travaillé sur leur propre version du scénario, et décidé de faire des deux protagonistes de l'histoire des soeurs.

Concernant le cadre du récit, c'est la Scandinavie qui a été choisie. Comme souvent chez Disney, la pré-production a été l'occasion pour les artistes et cinéastes de l'équipe de partir en voyage à l'autre bout du monde. Celui de La Reine des Neiges s'est déroulé en Norvège. Sur place, l'équipe s'est rendue compte de l'immensité des paysages (les fameux fjords), ce qui a notamment influencé le choix du format CinemaScope qui donne une image panoramique à l'écran. Une partie de l'équipe est également partie au Québec séjourner dans un hôtel de glace. Ces voyages ont permis aux animateurs de créer avec davantage de réalisme la neige et la glace du film, ainsi que l'environnement global du long-métrage.

http://idata.over-blog.com/0/47/60/48/Blog/2013/frozen2-copie-1.jpg

Eléments essentiels des plus grands classiques Disney, les chansons du film ont été confiées au couple Kristen Anderson-Lopez/Robert Lopez, lequel avait déjà travaillé sur la bande-originale du dernier Winnie l'Ourson. Il retrouve donc ici pour la deuxième fois le producteur Peter Del Vecho. Alors que certains films Disney deviennent des musicals de Broadway (Le Roi Lion, La Belle et la Bête, Aladdin), il est intéressant de voir que c'est l'un des grands talents de Broadway qui a été engagé pour l'écriture des chansons. Robert Lopez a en effet contribué à deux musicals majeurs : Avenue Q et The Book of Mormon.

En raison des nombreuses réécritures, la création des chansons s'est étalée sur une période plutôt longue de 14 mois au cours desquels de nombreuses chansons originales ont été composées et écrites pour le film, bien en amont de la production. Neuf d'entre elles figurent dans la version finale du film. D'autres seront à découvrir sur l'édition collector de la bande-originale. Cliquez ici pour plonger dans les coulisses de l'enregistrement des chansons (attention aux spoilers). Le score a été composé par Christophe Beck (Paperman) et la musique a été supervisée par Tom MacDougall, un habitué des productions Disney et Pixar.

http://idata.over-blog.com/0/47/60/48/Blog/2013/frozen4.jpg

Passons maintenant à la belle galerie de personnages du film. Ces derniers diffèrent beaucoup de ceux du conte de Hans Christian Andersen. Tout d'abord, comme nous l'avons écrit plus haut, les deux personnages principaux sont des soeurs. Celles-ci portent le nom de Elsa et Anna. La première est la fameuse Reine des Neiges (voix de Idina Menzel - Wicked). Bien qu'elle soit la méchante du conte original, les scénaristes ont décidé de donner une bonne raison à ses actes afin que les specateurs puissent plus facilement s'identifier à elle. Elsa dispose de pouvoirs magiques qui lui permettent de faire jaillir  de la glace comme elle le souhaite. Rejetée par les autres en raison de sa différence, elle va s'isoler dans un chateau de glace et plonger le royaume d’Arendelle dans un hiver sans fin.

C'est alors qu'entre en jeu Elsa (Kristen Bell - Veronica Mars), une jeune femme dynamique courtisée par le Duc de Weselton (Alan Tudyk - Tucker & Dale fightent le mal), qui va traverser le pays pour tenter de raisonner sa soeur. Un voyage qui lui fera croiser le chemin de plusieurs personnages, tels l'homme des montagnes Kristoff (Jonathan Groff - Glee), son fidèle renne Sven et Olaf le bonhomme de neige (Josh Gad - The Book of Mormon). A la version française ont été annoncés Anaïs Delva pour Elsa et Dany Boon pour Olaf.

http://idata.over-blog.com/0/47/60/48/Blog/2013/frozen3-copie-1.jpg

En juillet dernier, nous avons eu l'occasion d'assister à une présentation de La Reine des Neiges au cours de laquelle nous ont été dévoilés en exclusivité certaines séquences plus ou moins finalisées du film. Cela allait du simple montage de storyboards à une version quasi-finalisée. Ces images à l'appui, une grande partie de l'histoire du film nous a été contée par le producteur Peter Del Vecho, qui nous a également fait un rapide résumé des différentes phases de production.

Parmi les séquences que nous avons vues ce jour-là figuraient la scène de rencontre très drôle entre Anna et le Duc de Weselton, durant laquelle on peut voir les progrès considérables faits au niveau de l'animation des yeux des personnages. Nous avons également vu deux scènes chantées. In Summer, où le personnage d'Olaf rêve d'un retour de l'été (un comble pour un bonhomme de neige!), et surtout Let It Go, véritable point d'orgue du personnage d'Elsa, dont la force des images est amplifiée par le puissant solo composé par le duo Kristen Anderson-Lopez/Robert Lopez. Peter Del Vecho nous a expliqué que les chansons servaient à amplifier les émotions de certaines scènes, et nous n'avons tous pu qu'acquiser ses paroles après avoir vu ce passage tout simplement magique.

D'autres scènes impliquant les personnages de Anna, Kristoff, Sven et Olaf nous ont été montrées, l'une d'entre elles montrant nos héros faire face à un immense yéti de glace. Là-desus, le projecteur s'est éteint et la salle s'est rallumée nous laissant en plein suspens. Quel a été notre sentiment à l'issue de cette présentation de La Reine des Neiges ? Et bien, nous avions vraiment l'impression de nous retrouver devant l'un des grands classiques Disney de notre enfance. Et surtout, nous mourions d'envie d'en voir plus. Mais il restait encore beaucoup de travail pour les animateurs.

Comme John Lasseter a coutume de le dire, les artistes Disney ne terminent jamais de peaufiner un film, il y a juste un moment où ils doivent le sortir en salles. Aujourd'hui ce moment est venu, et on peut vous dire qu'on a vraiment hâte de voir le résultat final.

http://idata.over-blog.com/0/47/60/48/Blog/2013/frozen6.jpg

La Reine des Neiges - Au cinéma le 4 décembre 2013

En AVP au Grand Rex dès le 20 novembre, précédé de la Féérie des Eaux 

En AVP dans certains cinémas Gaumont Pathé le 24 novembre

En AVP au MK2 Nation et MK2 Bibliothèque le 1er décembre

Découvrez de nombreuses vidéos du film en cliquant ici.

Accédez au site officiel en cliquant ici.

Merci à Sophie Benoit de Way To Blue pour l'invitation à la présentation organisée début juillet.

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Preview

Commenter cet article

Stéphane @adams formation 13/11/2013 17:31


J'ai lu plusieurs critiques sur le web , ce film semble beaucoup plaire et il y a un gros travail de réalisation derrière j'ai hâte de découvrir ca vraiment.